Flux RSS
Suivez-nous sur Twitter
Facebook
LA STRUCTURE
AMÉNAGEMENT
MILIEUX NATURELS
GRAND SITE
Terrains du Conservatoire du littoral

Le Syndicat Mixte travaille étroitement avec le Conservatoire du littoral sur différents projets visant à la conservation des milieux naturels et des paysages remarquables menacés, à l'équilibre des littoraux et à la prise en compte du changement climatique, au maintien des activités traditionnelles (l'agriculture, la chasse et la pêche) à l'accès et l'accueil du public quand cela est possible (création de sentiers, d'observatoires...). Ces travaux s'effectuent dans le cadre d'une convention tripartite avec le Conseil Départemental de la Somme.

Temps de lecture
11min
Terrains du Conservatoire du littoral Gestion des troupeaux d'Highland Cattle - Crédit photo : DR

RECONNAISSANCE & STATUTS
Parmi les plus belles baies du monde, labellisée Grand site de France, Réserve Naturelle Nationale, Site RAMSAR, la Baie de Somme est un site majeur du littoral picard. Au sein de ces zones humides d’importance internationale, le Conservatoire dispose de quelques joyaux comme le Parc du Marquenterre et l’ensemble des prairies humides qui forme l’écrin de la station scientifique du Chalet du Gué de Blanquetaque, également dénommée Maison Ramsar.

Vallée de la Maye
Les Marais de la Maye
(117 ha), entre Régnière-Ecluse et Rue, forment une zone humide désignée ZICO (Zone Importante pour la Conservation des Oiseaux) et site Natura 2000. Le site héberge un patrimoine naturel remarquable, lié en grande partie à son contexte tourbeux. Dans la première moitié du XXème siècle, l’exploitation de la tourbe y a d’ailleurs été une des principales activités. Le miroir d’eau du château d’Arry et son parc boisé, le Bois de Compiègne, propriété du Conservatoire à proximité immédiate du site, présentent un intérêt paysager et culturel indéniable.
> Fiche des Marais de la Maye
> Carte des Marais de la Maye


Massif dunaire du marquenterre
Le massif dunaire du Marquenterre
s’étend sur 3 000 ha entre la Baie d’Authie et l'estuaire de La Maye, soit de Fort-Mahon-Plage et Quend-Plage, au nord, à Saint-Quentin-en-Tourmont, au sud. Sur ce massif (un des plus importants massifs dunaires du Nord de l’Europe), le Conservatoire du littoral est propriétaire d’environ 868 ha de dunes répartis en 4 entités (Les Dunes de l’Authie - Le Royon – Les Blancs – La Dune de la Pyramide).
> Fiche des dunes du Marquenterre
> Fiche des dunes de l'Authie




Hourdel
Le site classé de la Pointe du Hourdel et du Cap Hornu est un lieu privilégié pour l'observation des phoques veaux-marins. Au sein de ce classement, le Conservatoire intervient sur 3 sites : la Pointe du Hourdel, la Digue de La Gaîté et le Bois Houdant dont il est propriétaire de 23ha.








Hâble d'ault
Le Hable d’Ault
(183 ha) est une terre de bas-champs isolés de la mer par un cordon de galets. Les propriétés du Conservatoire du littoral de ce secteur viennent compléter la protection de la Réserve de Chasse et de Faune Sauvage de l’Office National de la Chasse.
> Fiche du Hâble d'Ault
> Carte du Hâble d'Ault







Bois de Rompval
En prolongement des falaises de craie du Pays de Caux, les falaises picardes s'étendent sur 6 kilomètres entre Mers-les-Bains et Ault-Onival. Le site des falaises et bois du Rompval (70 ha) y constitue un boisement hors du commun (avec la particularité de ses arbres déformés par le vent), des prairies pâturées par des bovins et enfin des falaises crayeuses, lieu de nidification du Fulmar Boréal et du Goéland argenté.
> Fiche Falaises et Bois du Rompval
> Carte Falaises et Bois du Rompval



Basse vallée de somme
L’aire d’intervention du Conservatoire du littoral en Basse Vallée de la Somme, au cœur du site Natura 2000 « Estuaires et Littoral Picards », s'étend sur 1 426 ha et  concerne 6 communes (Port-Le-Grand, Saigneville, Boismont, Saint-Valery-sur-Somme, Noyelles-sur-Mer et Ponthoile).
Au sein de cet espace, 538 ha sont désormais gérés pour la biodiversité. Ils sont essentiellement composés d' un vaste ensemble de praires humides et des secteurs plus inondés colonisés par des roselières. L'élevage représente une activité fondamentale pour le site.
Le chalet de Blanquetaque, devenu Maison Ramsar s'ouvre sur ces paysages emblématiques. Par voie de conventions, un partenariat est établi avec les agriculteurs locaux,  pour compléter le pâturage mis en place par le Syndicat Mixte au moyen de son cheptel de bovins Highland Cattle et équins Camarguais, et permettre de garder des milieux ouverts.
Le site présente un intérêt écologique majeur, aussi bien sur le plan ornithologique, que sur les habitats et la flore avec respectivement des représentants comme le Butor étoilé ou encore l'Orchis incarnat, de la famille des orchidées.
> Fiche Basse Vallée de la Somme
> Carte Basse Vallée de la Somme


Baie d'Authie Rive sud
Les autres sites du Conservatoire du littoral :
Différentes parcelles réparties en Baie d’Authie Rive Sud (20ha), Basse Vallée de l’Authie (19ha) et sur le marais de Sailly-Bray (6 ha).
> Carte - Marais de Sailly Bray
> Carte - Baie d'Authie Rive Sud






Focus sur les espaces naturels ouverts au public (Le Parc du Marquenterre, le Hable d'Ault, les Dunes du Royon et de l'Authie)
Sur ces milieux naturels, les visiteurs sont aidés dans leur découverte par un sentier de découverte et des panneaux didactiques, des postes d'observation ou comme au Parc du Marquenterre par des guides nature...
Les autres sites se visitent essentiellement  lors des sorties organisées dans le cadre de l'animation du Grand Site de France.



CHIFFRES
Le Conservatoire du Littoral c'est*  :
- sur le territoire national  : environ 700 sites - 160 000 hectares et 12,2 % du linéaire côtier conservé, soit 1 450 km, 30 millions de visiteurs, 250 gestionnaires et 900 gardes du littoral
- en Baie de Somme et basse vallée de la Somme  : 15 sites – 1844 hectares (hors Domaine de Regnière-Ecluse, de 810 ha)
Les dernières acquisitions :  en 2014 en Basse Vallée de  Somme (44,6ha) et sur le Hable d'Ault (2,2 ha) et en 2015, en Basse Vallée de la Somme (27,8ha) et sur la Pointe du Hourdel (0,08ha)
*sources : Conservatoire du littoral


FICHE D'IDENTITÉ
- organisation : établissement public créé en 1975, le Conservatoire du littoral possède 10 délégations régionales, dont 1 outre-mer et 1 pour les lacs intérieurs. Pour le littoral des Hauts de France, il s’agit de la délégation de "Rivages Manche - Mer du Nord" dont le siège est basé à Wimereux.

Focus sur le partenariat Conservatoire du littoral et Syndicat Mixte Baie de Somme
Le Conservatoire du littoral mène une politique foncière visant à la conservation définitive d’espaces naturels marins ou lacustres. Après avoir mené des travaux de remise en état, il confie la gestion des terrains aux communes, à des collectivités ou des associations. Dans ce cadre, en Baie de Somme une première convention fut signée avec le Syndicat Mixte en 1983.



QUELQUES EXEMPLES D'ACTIONS RÉALISÉES PAR LE SYNDICAT MIXTE

Fixation des dunes
Travaux d'entretien courant

- Travaux de fixation et restauration du cordon dunaire du Royon, et de la dune des Blancs au sud de Quend : réalisation de fascines et colmatage de siffle-vents,
- Entretien, nettoyage des chemins et des sentiers de découverte : taille, fauche, ramassage de déchets, vérification et réparations de clôtures, entretien de passerelles et mobiliers/ signalétique,
- Entretien courant des matériels,
- Gestion des ouvrages hydrauliques, entretien de berges,

Travaux de restauration
- Réouverture de pannes dunaires dans les dunes de l’Authie
- Restauration de roselière sur le marais de la Maye
- Aménagement d’ouvrages pour la gestion hydraulique
- Restauration de berges des mares
- Créations d’îlots pour la nidification des laro-limicoles

Suivi et évaluation  scientifique
- Elaboration et actualisation de plans de gestion,
- Suivis faunistiques et floristiques,
- Conseil aux éleveurs, animation Natura 2000, expertises,

Contrôle des espèces animales et végétales invasives
- Régulation d’espèces végétales invasives comme la Renouée du Japon ou la Crassule de Helms
- Expérimentation de moyens de lutte (exportations...),
- Contrôle de populations de renards, rats, corvidés . . . en cas de nécessité (ex : individus spécialisés sur la prédation d'oiseaux nicheurs à fort en jeu de préservation)

surveillance et gardiennage
- Suivi de cheptel (Highland cattle et chevaux camarguais), entretien des clôtures et parcs de contention (pour maintenir le bétail lors des soins vétérinaires,...),
- Surveillance des sites,
- Information et accueil du public

Focus sur les gardes du littoral
En Baie de Somme, 7 gardes sont chargés de l'entretien du patrimoine naturel et paysager des propriétés confiées en gestion et 2 agents sont conducteurs de travaux. Les 3 gardes de la Réserve Naturelle Nationale de la Baie de Somme viennent compléter l'équipe. Tous ont en charge l'accueil du public, l'entretien et la surveillance des lieux. Ils sont là également pour rappeler, le cas échéant, les règles à respecter.


Animation des sites et accueil du public :

Le programme d’aménagement de la Pointe de Routhiauville et de l’aire de stationnement du site des Dunes de l’Authie, la mise en place de l'Écopôle du Marquenterre émanent de réflexions globales à l’échelle de ces deux territoires, visant à : améliorer les conditions d’accueil du public, proposer des circuits réservés aux modes doux de circulation, promouvoir les activités de nature et de découverte, accompagner, informer et guider les visiteurs.

Travail en collaboration avec les éleveurs locaux via des conventions :
Sur les 800 hectares de zones humides gérées par le Syndicat Mixte, près de 500 hectares sont entretenus par pâturage dont 380 hectares par des troupeaux appartenant à des agriculteurs. Les conventions signées par les éleveurs, le Conservatoire du littoral et le Syndicat Mixte permettent d’avoir une action de gestion sur ces terrains. Ces actions sont rattachées à un cahier des charges dans lequel sont définies différentes mesures : baisse de la charge en animaux à l’hectare, limitation ou suppression des intrants et pesticides, entretien des éléments paysagers tels que les mares et les haies...

Intervention du troupeau du Syndicat Mixte :
Dans les cas de parcelles en très mauvais état ou trop humides, le Syndicat Mixte intervient avec son propre troupeau composé d'une trentaine de Bovins Highland cattle et de chevaux Camarguais qui jouent le rôle de "tondeuses naturelles". Particulièrement bien adaptées à la restauration des zones humides de par leur rusticité, ces deux races ont une action complémentaire sur le milieu car elles n’ont pas le même régime alimentaire.

Redéfinition d'un nouveau tracé du sentier du littoral compatible avec les prescriptions du PPRL (Plans de Prévention des Risques Littoraux) d’Ault sur les falaises et Bois de Rompval

Focus sur le sentier du littoral
Sentier du littoral
C'est 44 km de chemins ouverts entre Le Crotoy et Ault. Pour assurer la sécurité et l'accueil du public, la DDTM (Direction Départementale des Territoires de la Mer) a confié au Syndicat Mixte l'entretien des cheminements et le maintien en bon état de la signalétique.
Les récents reculs de la crête de falaise en de multiples endroits entre Ault et Mers-les-Bains ont conduit le Préfet de la Somme à demander la fermeture du sentier du littoral sur ce dernier linéaire.
Des recherches de solutions de recul du tracé sont engagées en partenariat avec les agriculteurs, la Chambre d’agriculture de la Somme et le Conservatoire du littoral dans le cadre des préconisations des PPRN (Plans de prévention des risques naturels) d’Ault et de Mers.
+ d'infos sur www.conservatoire-du-littoral.fr







  icone_pdf Fiche - Marais de la Maye (2.72Mo)
  icone_pdf Carte - Marais de la Maye (0.96Mo)
  icone_pdf Fiche - Dunes de l'Authie (2.99Mo)
  icone_pdf Fiche - Dunes du Marquenterre (2.18Mo)
  icone_pdf Fiche du Hâble d'Ault (1.92Mo)
  icone_pdf Carte du Hâble d'Ault (0.79Mo)
  icone_pdf Fiche - Falaises et Bois du Rompval (1.81Mo)
  icone_pdf Carte - Falaises & Bois du Rompval (0.91Mo)
  icone_pdf Fiche - Basse vallée de la Somme (2.7Mo)
  icone_pdf Carte Basse Vallée de Somme (1.12Mo)
  icone_pdf Carte - Marais de Sailly-Bray (0.83Mo)
  icone_pdf Carte - Baie d'Authie Rive Sud (0.81Mo)



Commentaires
VOTRE OPINION


Il vous reste caractères.


CONTRÔLE ANTI-SPAM

Combien font 9+2 ?
votre réponse :












LA STRUCTURE
  Missions & compétences
  Périmètres d’intervention
  Comité syndical
  Les équipes
  Les partenaires


AMÉNAGEMENT LES PROJETS
Trait de côte, la gestion
  Le suivi littoral du nord au sud
  Le PAPI

L'accueil touristique
  Routhiauville
  Ecopole
  Cap Hornu
  Le Hourdel
  Gebasom

Développement
  Cimetière chinois de Nolette
  Aire de stationnement en entrée de Saint-Valery-sur-Somme
  ZAC de la frange nord de Quend
  Maison de la Baie de Somme
  Ault

Ecomobilité
  Plan Vélo Baie de Somme
  Circuits pédestres


MILIEUX NATURELS LA GESTION
Conservation, entretien et usages
  Réserve Naturelle Nationale de la Baie de Somme
  Terrains du Conservatoire du littoral
  Autres espaces

Expertise, conseil
  Ramsar
  Natura 2000
  Biodiversité & élevage



GRAND SITE LE TERRITOIRE
Présentation
  Des paysages uniques
  Des richesses préservées
  Les 25 communes du Grand Site

Un projet partagé
  Un réseau de partenaires

Découvrir
  Destination écomobile
  Outils & infos pratiques


RESTER INFORMÉ
Je souhaite recevoir le magazine Baie de Somme et d'autres infos du Syndicat Mixte
POUR NOUS JOINDRE
03 22 20 60 30 ou nous écrire
Syndicat Mixte Baie de Somme - Grand Littoral Picard - 1, Place de l'Amiral Courbet CS 50728 80142 Abbeville Cedex