Suivez-nous sur Twitter
Facebook
LA STRUCTURE
AMÉNAGEMENT
MILIEUX NATURELS
GRAND SITE
Les grands travaux du Syndicat Mixte

Salariés, élus locaux, représentants des services de l’Etat, partenaires : cette année encore, la cérémonie des vœux du président du Syndicat Mixte a fait salle comble.

Le 18 janvier 2019
Temps de lecture
4min
Tous les articles  |
Les grands travaux du Syndicat Mixte Bruno Dalle, aux voeux 2019 - Crédit photo : T.Balesdent

En insistant sur son attachement pour la structure fondée il y a 45 ans (déjà), sur son rôle d’aménageur  respectueux de l’environnement et de développeur économique de la Côte picarde, le président Stéphane Haussoulier a tenu, lors de son intervention, à saluer l’investissement au quotidien des salariés de l’établissement public et de la régie commerciale Destination Baie de Somme. De Fort-Mahon Plage à Lanchères, celle-ci exploite, pour rappel, les plus grands équipements touristiques du littoral : le Parc du Marquenterre, le Golf et l’Aquaclub de Belle-Dune, les Jardins de Valloires, la Maison de la Baie de Somme, l’Hôtel-Restaurant du Cap Hornu…
Une régie dont «la dynamique ne faiblit pas depuis quelques années et qui permet d’afficher une nouvelle progression du chiffre d’affaires qui s’élève à 3,5 % représentant 340 000 €, a rappelé le directeur général Bruno Dalle. Sans tenir compte de la perte de l’aire autoroutière fin 2016, l’évolution cumulée sur 2 ans atteint donc 10 % à périmètre constant,  ce qui représente une hausse totale du chiffre d’affaires d’1 million d’euros. Cette hausse d’activités que nous devons à l’engagement des responsables de sites et à l’ensemble des équipes a permis de résorber complètement les déficits cumulés de la période 2011-2013 et d’afficher un résultat cette année de l’ordre de 500 000 € auquel s’ajoute environ 250 000 € de résultat au Parc du Marquenterre utilisé exclusivement pour la gestion des espaces naturels.»

Le Syndicat Mixte doit adapter son organisation
Stéphane Haussoulier a indiqué qu’il entendait  et comprenait les inquiétudes des salariés du siège social relatives au projet de fusion avec le Syndicat Mixte Baie de Somme Trois Vallées portant le Parc naturel régional et aux conséquences de la réforme territoriale qui a, ces dernières années, modifié la donne des compétences des collectivités locales (renforcement du rôle des communautés de communes et d’agglomération, transfert de compétences des Départements aux Régions…). «Si fusion il doit y avoir, elle devra être progressive et non brutale, en mutualisant les compétences, en créant des synergies fortes. L’époque impose la convergence, le partage : il ne faut plus doublonner mais apporter de manière complémentaire une plus-value au territoire. Les réformes de l’Etat nous y obligent.»
20 ans du site Ramsar Baie de Somme, inauguration de la voie verte de La Mollière au Hourdel, renouvellement du label Grand Site de France pour 6 ans, enquête publique du Plan Vélo, reprise de la concertation pour le réaménagement de la Frange nord de Quend, projet d’extension du village vacances de Belle-Dune et de réhabilitation de l’Aquaclub, célébration du 20ème anniversaire de l’entrée de la Baie de Somme au club des plus belles baies du monde, forum sur le maintien de l’élevage dans les zones humides, animation du réseau Natura 2000 : l’année 2018 fut riche !

La feuille de route 2019
«Le développement et l’aménagement de nos 3 zones d’activités sont également bien avancés : sur Belle-Dune nous avons obtenu les permis de défricher et d’aménager permettant à Pierre & Vacances de réaliser un dernier projet d’extension pour un investissement important qui concerne la construction de 110 logements ; à l’automne 2019 nous devrons démarrer tous les travaux de préparation, a précisé Bruno Dalle. Sur la Frange nord de Quend, la maîtrise foncière est en bonne voie notamment grâce aux engagements financiers importants de la commune ; en 2019 la ZAC pourra être enfin créée. Sur le Moulinet à Ault, une première tranche de travaux d’aménagement et la construction du centre culturel vont démarrer rapidement, des travaux préparatoires de démolition sont déjà en cours depuis quelques jours. Aussi, en matière de gestion des flux, de nombreux travaux et études sont en cours ou à venir au Crotoy, à Saint-Valery, à Cayeux-sur-Mer et Mers-les-Bains. Concernant le Plan Vélo, 2019 marquera les premières acquisitions foncières et le démarrage du Pont-à-Cailloux ainsi que du tronçon entre le centre de Cayeux et le hameau de La Mollière.»

Un Département complice et solidaire
«Territoire accueillant et vivant, la Baie de Somme fait référence pour l'ampleur et la qualité de l'action conduite tant en matière d'accueil des visiteurs et d'interprétation, avec des lieux tels que le Parc du Marquenterre ou la Maison de la Baie de Somme, a souligné Laurent Somon, président du Conseil départemental. Elle est aussi connue pour être une destination d'écotourisme mettant en avant toutes formes de mobilité douce. Ces reconnaissances contribuent à faire de la Baie de Somme une destination d’exception très prisée qui accueille plus de 2 millions de visiteurs sur les espaces naturels et 500 000 sur les sites touristiques gérés par le Syndicat. Le Département renouvellera son engagement en 2019 dans le cadre de ses politiques d’attractivité des territoires et de ses compétences pour la solidarité territoriale et de soutien aux espaces naturels sensibles.»




BAIE DE SOMME  ATTRACTIVITÉ
Lors de cette cérémonie organisée le 14 janvier à Saint-Valery-sur-Somme en présence du sous-préfet d’Abbeville Philippe Fournier-Montgieux, du directeur de cabinet du préfet de la Somme Cyril Moreau et du député Emmanuel Maquet, le Syndicat Mixte et le Conseil départemental ont évoqué le projet Baie de Somme Attractivité, coordonné par Somme Tourisme. «Cette démarche de promotion touristique menée de façon collective préfigure ce que nous devrons faire pour l'ensemble des territoires de la Somme, indique Laurent Somon. En effet, il n'est plus par là de tirer la couverture à soi mais de travailler ensemble dans le seul but d'apporter au touriste ce qu'il est en droit d'attendre. Le visiteur n'a, en effet, que faire de nos différentes frontières institutionnelles ou administratives.»



EN IMAGE









JE M'ABONNE AU MAGAZINE BAIE DE SOMME
Je souhaite recevoir le magazine Baie de Somme et d'autres infos du Syndicat Mixte
POUR NOUS JOINDRE
03 22 20 60 30 ou nous écrire
Syndicat Mixte Baie de Somme - Grand Littoral Picard - 1, rue de l'Hôtel Dieu 80100 Abbeville
Ce site Web utilise les cookies
Les cookies nous permettent d'analyser notre trafic. Vous consentez à nos cookies si vous continuez à utiliser notre site Web.