Suivez-nous sur Twitter
Facebook

FORUM EMPLOI
Destination Baie de Somme recrute pour la saison 2020.
Restauration, service, accueil, entretien, technique… plus de 80 postes à pourvoir !
Rdv au Cap Hornu à Saint-Valery-Sur- Somme le samedi 30 novembre de 10h à 17h – ouvert à tous
+ d’info
LA STRUCTURE
AMÉNAGEMENT
MILIEUX NATURELS
GRAND SITE
Non au projet éolien offshore !

Les élus du Syndicat Mixte ont voté à l’unanimité contre l’implantation d’une ferme éolienne en face de la côte normando-picarde.

Le 20 juillet 2015, mis à jour le 24 septembre 2015
Temps de lecture
1min
Tous les articles  |
Non au projet éolien offshore ! Eoliennes offshores - Crédit photo : BDI

Le résultat est sans appel. Réunis récemment à Fort-Mahon Plage, les délégués des communes de la Côte picarde et les Conseillers départementaux se sont vivement opposés au projet d’installation de 62 éoliennes de 210 mètres de haut entre Dieppe et Mers, investissement chiffré à plus de 2 milliards d’euros.

« Actuellement,  le débat public sur le projet de parc éolien en mer au large de Dieppe et du Tréport conduit à de nombreuses craintes, analyse Emmanuel Maquet, président du Syndicat Mixte et maire de Mers les Bains. Cette implantation sur nos côtes va venir dégrader la beauté des espaces naturels, de notre cadre de vie et générer ainsi une perte de valeur de notre si beau patrimoine. Ces éoliennes offshores vont être source de pollution visuelle, de dégradation du paysage littoral et plus largement de l’environnement, et vont se traduire par la perturbation de l’équilibre des fonds marins, mais aussi par une atteinte grave de l’une des meilleures zones de pêche côtière de notre secteur. »

L’argument de la pêche a vivement été défendu par Jeanine Bourgau, maire de Le Crotoy, qui a également mis en garde sur le fait que les éoliennes seraient visibles de jour comme de nuit et auraient des conséquences fâcheuses sur l’économie touristique. L’élue a aussi rappelé que les habitants concernés n’en voulaient pas et que les écologues restaient dubitatifs face au projet.

Le débat public s’achèvera le 28 juillet à Mers-les-Bains alors que les études d’impact environnemental ne sont toujours pas finalisées, le Parc Naturel Marin des Estuaires Picards et de la Mer d’Opale ayant lancé des études complémentaires dont les premiers résultats ne seront connus qu’ à la fin du premier semestre 2016.

A Fort-Mahon Plage le 9 juillet dernier, le Syndicat Mixte a unanimement réclamé que la voix des élus, des acteurs économiques, des associations, des habitants soit respectée.
Sera-t-elle seulement écoutée ?




EN IMAGE



VOTRE OPINION

franck, le 21/07/2015 à 08h45
Réouverture des centrale à charbon ! Tourner le dos à l'avenir une bien belle idée !

myra, le 22/07/2015 à 08h34
En France, on a le chic de faire n'importe quoi, n'importe où sans regarder plus loin que le bout de notre nez. Habitant dans le vimeu, j'ai vu, en quelques années mon paysage s'enlaidir à cause de ces affreuses machines. Le nucléaire, le diesel et maintenant les éoliennes qui poussent de partout au nom de l'écologie, on est ridicule. Oui, il faut diminuer sensiblement notre impact mais réfléchissons et concertons-nous avant d'agir pour le long terme.

céline, le 22/07/2015 à 11h07
N'oublions pas que nous vivons de plus en plus du tourisme dans notre région. Nous allons accueillir nos visiteurs avec des champs d'éoliennes dans nos champs et de lumières clignotantes en mer la nuit tombée?

mael, le 22/07/2015 à 17h29
Bravo pour cette sage décision!L'éolien détruit les paysages, détruit l'identité même de l'océan qui ne doit pas être considéré comme une simple zone industrielle. Les promoteurs éolien sont des opportunistes du profit! D'autant que l'éolien ne fait pas baisser le bilan carbone! Contrairement à ce que certains penses, l'éolien est indissociable des énergies thermique comme le gaz ou le charbon du fait de son intermittence! Et l'offshore vient perturber des zones naturels que l'homme n'avait pas encore colonisé!Bravo aux élus de la Baie de Somme qui n'ont pas cédé aux sirènes chantage des promoteurs de parc éoliens et leurs petites promesses de sponsoring ou autres soutient financier...

ravo, le 22/07/2015 à 19h03
Bravo à M Maquet qui ne se laisse pas faire face au entreprises de l'éolien!

christounou, le 23/07/2015 à 20h52
Bonsoir, pour répondre à frnck au sujet des centrales à charbon, c'est précisément à cause de l'éolien et des fermeture de centrales nucléaire que l'Allemagne à réouvert ses centrales à charbon. Car l'éolien et le solair sont des énergie intermittentes et pour compenser le manque de production, ils ont ré-ouvert les centrales à charbon (Lignite) et sont de ce fait les plus gros polueurs européens. Avant de dire que l'on tourne le dos à l'avenir, il faut un peu réfléchir !

jean, le 26/07/2015 à 18h33
Parmi les inconvénients des éoliennes, notamment au Tréport, il me semble que l'on n'a pas assez écouté les défenseurs des oiseaux du superbe ensemble que représente le Marquenterre. Il serait intéressant dans le débat de connaître le risque certain que les éoliennes feront courir aux migrateurs.

klein, le 27/07/2015 à 12h21
Le parc éolien se trouvera en plein couloir migratoire...Côté oiseaux, bonjour le carnage!

technicien, le 30/07/2015 à 22h58
L'éolien industriel est une arnaque. Il est prouvé qu'elles coûtent bien plus cher qu'elles ne rapporteront jamais. C'est donc une dépense inutile. Et donc une pollution environnementale et énergétique inutile.

guth catherine, le 02/08/2015 à 12h54
arrêtons de massacrer nos paysages magnifiques au profit d'une énergie intermittente, peu efficace et nocive pour les riverains, et onéreuse pour tous !

JE M'ABONNE AU MAGAZINE BAIE DE SOMME
Je souhaite recevoir le magazine Baie de Somme et d'autres infos du Syndicat Mixte
POUR NOUS JOINDRE
03 22 20 60 30 ou nous écrire
Syndicat Mixte Baie de Somme - Grand Littoral Picard - 1, rue de l'Hôtel Dieu 80100 Abbeville
Ce site Web utilise les cookies
Les cookies nous permettent d'analyser notre trafic. Vous consentez à nos cookies si vous continuez à utiliser notre site Web.