Suivez-nous sur Twitter
Facebook
LA STRUCTURE
AMÉNAGEMENT
MILIEUX NATURELS
GRAND SITE
Tempêtes hivernales : le bilan

Le littoral a été soumis à rude épreuve ces derniers temps avec les tempêtes Ciara, Ines et Dennis. Retour sur les dommages causés par des phénomènes devenus aujourd'hui récurrents.

Le 21 février 2020
Temps de lecture
3min
Tous les articles  |
Tempêtes hivernales : le bilan Le Crotoy - Crédit photo : N.Bryant

"La gestion du trait de côte se fait au quotidien, précise Thierry Bizet, directeur adjoint de l'aménagement au Syndicat Mixte. Si les épis et corps de digue se sont plutôt bien comportés c'est en partie grâce aux opérations menées depuis des années sur le littoral mais aussi  au travail réalisé en amont et pendant les tempêtes par les communes et leurs partenaires."
Présent avec son équipe, les maires et carriers, lors des assauts, Thierry fait aujourd'hui le point, commune par commune, des dégâts occasionnés par les tempêtes et des solutions à mettre en place dans les jours et les mois à venir.


Fort-Mahon Plage
Pour faire face à la tempête, des apports de sable ont été réalisés au sud du boulevard maritime, cependant le cordon de digue entre Quend et Fort-Mahon a reculé de 2m. Cet affaissement favorise l'attaque érosive de la mer. Une étude devrait être réalisée en 2020 pour évaluer les solutions permettant de palier à cette récurrente érosion.


Quend
La violence des vagues a percé quelques gabions de galets, la dune a reculé de 2 m. Désormais c'est au système Ecoplage® de démontrer une nouvelle fois son efficacité. Ce dernier, en aspirant et filtrant l'eau,  le sable colmaté, va permettre au niveau de la plage de se rehausser. Les résultats seront visibles d'ici 2 mois.


Digue du Parc
Pas de gros dégâts constatés.


Le Crotoy
Les ouvrages (le perré de la digue Jules Noiret et les murs du quai de la place Jeanne d'Arc) ont bien résisté. L'enrochement de la digue Jules Noiret a rempli son rôle pour briser l'énergie des vagues. Des points d'érosion se sont accentués au niveau des dunes, déjà dégradées par le passage de promeneurs. Seuls des paquets de mer  ont réussi à monter sur la digue et sur les quais. La pose de big bag par la commune a évité que la mer rentre dans les rues. Du 17 au 23 mars, un rechargement de 4 000 m3 de sable est prévu pour conforter la plage au niveau des cabines. Ce dernier sera extrait du chantier mené par le Conseil départemental pour désensabler le port.
 

Cayeux-sur-Mer -  Route Blanche
A Cayeux, les épis et le cordon de galets se sont bien comportés même si des paquets de mer  sont rentrés dans les rues adjacentes à l'arrière du boulevard maritime. Ceci est en partie du au travail de rechargement, réalisé en partenariat entre la commune, le Syndicat Mixte,  l'Asa des Bas-champs et des entreprises SILMER et STPA avant et pendant la tempête. Il est à noter tout de même que la crête de digue a reculé de 12 m des épis 89 à 96. Soit entre Cayeux et Woignarue, 100 000 tonnes de matériaux repartis à la mer. A Cayeux, l'objectif est désormais de requalifier la digue sur les Bas-champs et devant la plage pour permettre la pose des cabines avant le début de la saison en avril.

La Route Blanche, déjà bien endommagée en septembre dernier, a de nouveau fait face à des dégradations. Tous les galets déposés avant la tempête ont été repris par la mer. Aujourd'hui et avant les prochaines grandes marées du 9 et 12 mars, il est nécessaire de reformer un cordon protecteur via de nouveaux apports. La solution, en attente de l'accord avec les services de l'Etat, est d'effectuer un rechargement sur 200 m avec environ 12 000 tonnes de matériaux. Dans le cadre du PAPI, une étude sera prochainement lancée pour mettre en place une protection plus pérenne de cette zone.


Mers-les-Bains
Au Nord des enrochements, le cordon de galets a perdu plus de 30 000 tonnes . La Communauté de Communes des Villes Sœurs va reconstituer ce volume manquant en le prenant au nord de la plage.
 

Retour en images sur la tempête à Cayeux-sur-Mer


PARTICIPER   AU RAMASSAGE DE DÉCHETS
Après l'épisode des grandes marées et tempêtes, votre aide est précieuse pour le ramassage prévu le 7 mars dans le cadre des Haust-de-France propres!
Rendez-vous au Hable à 9h ou sur la Réserve Naturelle à 14h.

Renseignements au 03 22 20 11 72 ou sur www.hautsdefrance-propres.fr



EN IMAGE









VOTRE OPINION

Vous répondez à sylvain mathon
"Triste et donc Ault Onival n a pas eu de dégâts ? C'est quand même plus grand que Cayeux et non vous n'en parlez pas ?"


Il vous reste caractères.


CONTRÔLE ANTI-SPAM

Combien font 9-3 ?
votre réponse :












sylvain mathon, le 22/02/2020 à 10h21
Triste et donc Ault Onival n a pas eu de dégâts ? C'est quand même plus grand que Cayeux et non vous n'en parlez pas ?

Répondre
JE M'ABONNE AU MAGAZINE BAIE DE SOMME
Je souhaite recevoir le magazine Baie de Somme et d'autres infos du Syndicat Mixte
POUR NOUS JOINDRE
03 22 20 60 30 ou nous écrire
Syndicat Mixte Baie de Somme - Grand Littoral Picard - 1, rue de l'Hôtel Dieu 80100 Abbeville
Ce site Web utilise les cookies
Les cookies nous permettent d'analyser notre trafic. Vous consentez à nos cookies si vous continuez à utiliser notre site Web.