Suivez-nous sur Twitter
Facebook

INFO
En raison de l'épidémie du Coronavirus, le Syndicat Mixte est fermé au public jusqu'à nouvel ordre.
Vous pouvez nous joindre via notre formulaire de contact en cliquant ici
LA STRUCTURE
AMÉNAGEMENT
MILIEUX NATURELS
GRAND SITE
Un avenir se façonne, se veut

Retour sur la cérémonie des vœux du président du Syndicat Mixte Baie de Somme - Grand Littoral Picard qui s’est déroulée à Ault le 20 janvier.

Le 22 janvier 2020
Temps de lecture
4min
Tous les articles  |
Un avenir se façonne, se veut Crédit photo : SMBS-GLP

«Si l’époque impose la création de synergies fortes entre les pouvoirs publics pour apporter une plus-value à la région, notre établissement demeure bel et bien la référence pour les grandes opérations d’aménagement. Mes vœux les plus chers sont de voir notre Baie de Somme demeurer un territoire généreux, humble, à taille humaine. Un territoire lumineux et plein de ressources.»

Devant plus de 150 invités (élus, partenaires et employés de l’établissement public et de sa régie commerciale) accueillis par Marthe Sueur, maire de la ville, Stéphane Haussoulier, qui a cité pêle-mêle Coluche, Pierre Dac, Raymond Barre, Machiavel et François Mitterrand, a évoqué les projets structurants d’un Grand Site ouvert sur l’avenir où les forces vives ont appris à faire preuve de patience.


Une référence en matière d’aménagements

«De la patience, il en faut car on ne construit pas son territoire du jour au lendemain comme beaucoup le regrettent. La sensibilité des espaces naturels et la complexité de la réglementation rendent à chaque fois plus difficile la maîtrise d’ouvrage des opérations d’aménagement… Nous, élus de la Côte picarde, avons cette chance de pouvoir nous appuyer sur des équipes qui se mobilisent au quotidien pour coordonner et réaliser le programme d’actions que nous avons défini et qui répond aux enjeux de nos communes.»

A  deux mois du renouvellement des collèges des communes et des EPCI au sein du Comité syndical, le vice-président du Département a souhaité saluer l’investissement des maires de la Picardie maritime. «Ensemble, nous sommes parvenus à mutualiser des compétences, à définir une stratégie commune de développement économique respectueux du patrimoine naturel, à conduire d’importants travaux d’infrastructures… Je me réjouis des nombreux projets majeurs qui arrivent maintenant à maturité comme la réhabilitation de l’Aquaclub, la construction du centre culturel d’Ault, la mise en œuvre du Programme d’actions de prévention des inondations, la démolition de l’immeuble des Cygnes à Quend et l’extension de l’éco-village de Belle-Dune. Sans oublier ceux qui en sont au stade de l’étude de maîtrise d’œuvre comme la ZAC Frange nord de Quend, les parkings d’entrée de ville de Saint-Valery et du Crotoy, celui de la Galiote à Mers-les-Bains et l’aménagement du boulevard maritime de Cayeux.»


Un soutien sans faille des partenaires financiers

Amélioration du cadre de vie des habitants, innovation dans les offres d’accueil et d’accompagnement des touristes : pour Stéphane Haussoulier, «2020 ne sera pas une année blanche. Elus, employés, partenaires, nous devons en effet assurer la transition écologique et urbaine de ce territoire en perpétuel mouvement et qui est au premier chef concerné par le changement climatique.»
Le soutien financier du Département de la Somme, de la Région Hauts-de-France, de l’Etat, de l’Europe, de l’Agence de l’eau Artois-Picardie, des communes et des intercommunalités est attendu sans faille dans les années futures pour réaliser les opérations qui relèvent de la maîtrise des flux, de l’extension du réseau cyclable ou qui renforceront l’attractivité des cœurs de ville comme à Ault avec le réaménagement des espaces publics.


La bonne santé des sites touristiques

Lors de cette cérémonie, qui s’est déroulée en présence du député Emmanuel Maquet et du sous-préfet Philippe Fournier-Montgieux, le directeur général du Syndicat, Bruno Dalle, a tenu à rappeler les très bons chiffres enregistrés par les équipements touristiques de la régie commerciale Destination Baie de Somme (Parc du Marquenterre, Hôtel-Restaurant du Cap Hornu…) : «Après plusieurs années consécutives de hausse de l’activité, 2019 a vu une augmentation de plus de 7 % du chiffre d’affaires. Ces résultats nous permettent désormais de lancer des projets d’investissement conséquents dans les sites et de récompenser les équipes, ce qui est un juste retour des efforts fournis.»
Le directeur général des services a également évoqué à l’assistance que le début d’année serait marqué par le départ à la retraite d’un pilier du Syndicat, Monsieur Belle-Dune, Hervé Leu, paysagiste de métier, et directeur adjoint de l’environnement de l’établissement public.


Stéphane Haussoulier rend hommage aux kayakistes disparus…
«Mes pensées vont aux trois kayakistes qui ont péri en mer le week-end dernier, à leurs familles et à leurs amis... je pense particulièrement à Sandrine, Nicolas et Yves, mais aussi à Hyppolite qui a survécu à cette tragédie. Ce drame rappelle que notre Baie ne se laissera jamais dompter et demeure pour toujours dangereuse.»


… et dénonce l’inconscience de certaines personnes.
«Je voudrais aussi revenir sur la bêtise humaine qui semble s’être exprimée ce week-end au large du Hourdel. Un arrêté du préfet de la Somme semble prévoir une contravention pour quiconque se promène en Baie moins de 3 heures 1/2 avant la pleine mer. Si cette réglementation existe, je demande aux services de l’Etat de donner des consignes aux forces de gendarmerie de verbaliser les éventuels contrevenants. Il n’est pas normal que le SDIS de la Somme mobilise des moyens considérables pour permettre à quelques personnes peu conscientes du danger de s’adonner à un loisir et que le SDIS soit contraint de financer des personnels pour s’assurer que ces personnes ne soient pas prises par la marée. Si elles sont en infraction, qu’on les verbalise au moins pour que la vertu pédagogique de la contravention puisse jouer pleinement son rôle.»






  icone_pdf Télécharger le discours (0.13Mo)



EN IMAGE









VOTRE OPINION


Il vous reste caractères.


CONTRÔLE ANTI-SPAM

Combien font 5+1 ?
votre réponse :












JE M'ABONNE AU MAGAZINE BAIE DE SOMME
Je souhaite recevoir le magazine Baie de Somme et d'autres infos du Syndicat Mixte
POUR NOUS JOINDRE
03 22 20 60 30 ou nous écrire
Syndicat Mixte Baie de Somme - Grand Littoral Picard - 1, rue de l'Hôtel Dieu 80100 Abbeville
Ce site Web utilise les cookies
Les cookies nous permettent d'analyser notre trafic. Vous consentez à nos cookies si vous continuez à utiliser notre site Web.