Suivez-nous sur Twitter
Facebook
LA STRUCTURE
AMÉNAGEMENT
MILIEUX NATURELS
GRAND SITE
Opération déminage réussie

Trois blocs piégés anti-débarquement ont été détruits à Quend-Plage le 20 juin par le Groupement des Plongeurs Démineurs de Cherbourg.

Le 21 juin 2019
Temps de lecture
2min
Tous les articles  |
Opération déminage réussie Casse-noix miné allemand - Crédit photo : DR

Cette action menée en collaboration avec les services de l'Etat, la Gendarmerie, les pompiers, la SNSM, la mairie et le Syndicat Mixte Baie de Somme - Grand Littoral Picard, a nécessité l'évacuation du front de mer et la mise en sécurité des personnes dans un rayon de 1.5 km.
Après 5 heures d'opérations, les blocs ont été neutralisés et détruits sans occasionner de blessures ou dommages.


Surveillance des mouvements de plages

Ces blocs de défense munis d'un rail avaient pour rôle d'exploser lors de l'approche des chalands de débarquement par pression sur un rail qui venait activer une mine ou un obus. Ils ont été découverts lors des suivis du littoral mis en place par le Syndicat Mixte dans le cadre de sa compétence de gestion du trait de côte. "Ces tournées, rappelle Guillaume Villemagne, chef de projet littoral au Syndicat Mixte permettent d'assurer la sécurité et l'entretien des ouvrages de défense contre la mer et cordons dunaires mais c'est aussi l'occasion d'observer et de comprendre les mouvements saisonniers des plages. Il arrive alors de repérer des vestiges meurtriers de la Seconde Guerre Mondiale." En effet, il y a plus de 70 ans, l'armée Allemande, pensant que les alliés pourraient débarquer sur le littoral, a décidé de fortifier ces plages. De nombreux blockhaus ont alors été construits et les plages recouvertes de mines et obstacles anti-débarquement qui aujourd'hui remontent à la surface.


Repérage des vestiges au GPS

Le Syndicat Mixte assiste les communes dans les opérations nécessaires à la sécurisation des plages. Dans le cadre du déminage réalisé à Quend-Plage le 20 juin, il a œuvré pour faciliter la recherche des blocs de défense répartis sous le sable grâce à son GPS centimétrique de même qu'il a assuré la sécurité du système ECOPLAGE situé sous la plage de Quend. "En cas de découverte d'objet de guerre, un pointage GPS est réalisé ainsi que des photographies. Ces informations sont alors retranscrites dans un rapport envoyé en mairie de manière à prendre les mesures nécessaires (balisage et sécurisation) et en Gendarmerie pour transmission aux services de déminage."




EN  SAVOIR PLUS
Casse noix Allemand




EN IMAGE









VOTRE OPINION


Il vous reste caractères.


CONTRÔLE ANTI-SPAM

Combien font 6-1 ?
votre réponse :












JE M'ABONNE AU MAGAZINE BAIE DE SOMME
Je souhaite recevoir le magazine Baie de Somme et d'autres infos du Syndicat Mixte
POUR NOUS JOINDRE
03 22 20 60 30 ou nous écrire
Syndicat Mixte Baie de Somme - Grand Littoral Picard - 1, rue de l'Hôtel Dieu 80100 Abbeville
Ce site Web utilise les cookies
Les cookies nous permettent d'analyser notre trafic. Vous consentez à nos cookies si vous continuez à utiliser notre site Web.