Suivez-nous sur Twitter
Facebook
LA STRUCTURE
AMÉNAGEMENT
MILIEUX NATURELS
GRAND SITE
Restauration des paysages dunaires à Quend-Plage

Dans les dunes au nord de Quend-Plage, les travaux de restauration du massif dunaire sont en cours.

Le 08 février 2019
Temps de lecture
3min
Tous les articles  |
Restauration des paysages dunaires à Quend-Plage Crédit photo : SMBS-GLP

Débutés en début d'année 2018 sur Fort-Mahon Plage, les travaux pour favoriser le développement de la biodiversité se poursuivent aujourd'hui sur Quend-Plage jusqu’au début du mois de mars. Une seconde phase reprendra en fin d’été ou début d’automne 2019.


Redonner vie à l'espace dunaire

L'objectif est de redonner à ce site classé du Conservatoire du littoral son aspect originel. "Il s'agit, précise Benjamin Blondel, chargé d'études milieux naturels du Syndicat Mixte Baie de Somme - Grand Littoral Picard,  de déboiser et débroussailler 10 ha et de permettre à des végétations de type pelouse ou panne dunaire de réapparaître." Deux étapes supplémentaires seront nécessaires. La première consiste à enlever les racines et lisser le terrain. La deuxième, a décaper le sol via l'étrépage, ce qui permettra l'apparition de mares. La mise en place d'un pâturage avec un éleveur local est également prévu. Ce dernier permettra de garder un milieu ouvert et de favoriser le développement de la biodiversité. Une fermeture temporaire du sentier du Royon pourra être mise en place, pour des raisons évidentes de sécurité.


Un procédé de restauration qui a fait ses preuves

Ce type de travaux est un peu déroutant pour les locaux et les visiteurs car le site, aujourd'hui, se rapproche plus d'un champ labouré que d'un espace dunaire. Mais ce procédé de restauration a déjà fait ses preuves sur plusieurs secteurs du massif dunaire dont les Dunes de l'Authie en 2013-2014. "Les résultats après quelques années sont très satisfaisants : la végétation herbacée recolonise très rapidement les sols sableux, de nombreuses espèces animales comme l'Engoulevent d'Europe, l'Alouette lulu ou encore le Lapin de Garenne ont fait leur retour. Sans compter aussi sur la présence de la Gnaphâle jaunâtre et de l'Eryhtrée littorale, des espèces protégées au niveau régional. Le paysage se rapproche de celui que les Quennois et Fort-Mahonnais ont pu connaître il y a encore quelques décennies."


Un paysage unique et menacé

"En effet, confirme Yvan Jacquemin, chargé de mission Conservatoire du littoral, les dunes de Quend renferment un patrimoine naturel exceptionnel : de nombreuses espèces végétales et animales rares et menacées, des habitats originaux et diversifiés, un paysage unique. Ces différents éléments font de Quend un haut-lieu de la biodiversité à l'échelle régionale. " Sur les terrains du Conservatoire du littoral, des mesures de gestion menées depuis les années 1990 ont permis de restaurer un ensemble de zones humides et de pelouses dunaires. Cependant, ces mesures méritent d’être étendues pour enrayer l’embroussaillement des espaces ouverts : l'argousier se développe sur les pelouses dunaires et banalise les milieux et le paysage, les saules envahissent les zones humides et accentuent l'assèchement de celles-ci, ...


Ce projet est financé dans le cadre d'un appel à projet de l'Agence de l'Eau Artois-Picardie, complété par des fonds européens (Feder) et par le Conservatoire du littoral, propriétaire des parcelles concernées.

 

Retrouvez le reportage de France 3 : 19/20 du 7 Février à 9min 30
 

+ d'infos sur les terrains du Conservatoire du littoral et la gestion mise en place par le Syndicat Mixte




EN IMAGE









VOTRE OPINION


Il vous reste caractères.


CONTRÔLE ANTI-SPAM

Combien font 6-2 ?
votre réponse :












JE M'ABONNE AU MAGAZINE BAIE DE SOMME
Je souhaite recevoir le magazine Baie de Somme et d'autres infos du Syndicat Mixte
POUR NOUS JOINDRE
03 22 20 60 30 ou nous écrire
Syndicat Mixte Baie de Somme - Grand Littoral Picard - 1, rue de l'Hôtel Dieu 80100 Abbeville
Ce site Web utilise les cookies
Les cookies nous permettent d'analyser notre trafic. Vous consentez à nos cookies si vous continuez à utiliser notre site Web.