Flux RSS
Suivez-nous sur Twitter
Facebook
LA STRUCTURE
AMÉNAGEMENT
MILIEUX NATURELS
GRAND SITE
Retour en images sur la cérémonie de renouvellement du label

Réunis au Domaine du Marquenterre, ce mardi 9 octobre, à l'occasion d'un comité de pilotage, élus et partenaires ont célébré le renouvellement du label Grand Site de France.

Le 11 octobre 2018, mis à jour le 12 octobre 2018
Temps de lecture
5min
Tous les articles  |
Retour en images sur la cérémonie de renouvellement du label Crédit photo : T.Hénin

Devant une salle comble, Emile Riquet, maire de St Quentin-en-Tourmont a lancé la séance en soulignant sa fierté d’accueillir l’ensemble des acteurs qui œuvrent au quotidien sur un territoire labellisé Grand Site de France.


Une démarche exemplaire et emblématique

"Si ce jour nous sommes réunis, ici, en plein cœur du Marquenterre, résume Stéphane Haussoulier, président du Syndicat Mixte Baie de Somme, nous le devons à une décision de Nicolas Hulot, alors Ministre de la Transition Écologique et Solidaire,  qui m’a confirmé début juin le renouvellement jusqu’en 2023 de l’exigeant label Grand Site de France Baie de Somme. Dans sa lettre, le Ministre d’État salue notre engagement pour restaurer et valoriser les valeurs paysagères et la démarche partenariale conduite pour préserver la qualité de notre territoire,  démarche qu’il qualifie d’exemplaire et territoire qu’il juge emblématique. Cette marque de confiance honore notre Côte picarde, ses acteurs et toutes les personnes qui se sont mobilisées sur ce dossier." Mieux qu’un renouvellement, le Ministre, a acté, l’élargissement du périmètre du Grand Site qui passe de 25 à 30 communes et intègre désormais Mers-les-Bains, Brutelles, Mons-Boubert, Cahon-Gouy et Regnière-Ecluse.


Une mobilisation générale

"Je profite de ce comité de pilotage pour remercier chaleureusement les forces vives qui se sont investies depuis la dernière réunion organisée en juin 2017 à Saigneville. Celles et ceux qui ont contribué à la rédaction du dossier de candidature et qui se sont mobilisés lors des différentes étapes jusqu'à mars dernier avec la visite d'un inspecteur du Ministère  pour évaluer la mise ne œuvre du projet. Dans son rapport final, ce dernier précise que nous avons présenté un bilan rigoureux, sans chercher à cacher les difficultés rencontrées : « Le travail accompli est considérable et la quasi-totalité (86%) des actions proposées dans le programme ont été réalisées ou commencées. » " L’inspecteur a préconisé l’établissement de priorités, en concertation avec les maires et en s’appuyant sur le Pôle littoral de la Sous-Préfecture. C’est pour cela que des réunions ont été organisées, de juillet à septembre, avec les 30 communes, en associant les présidents des intercommunalités et pour certains secteurs le Conservatoire du littoral.


Un héritage partagé

Pour l’inspecteur « la Baie de Somme est un Grand Site, par son échelle, par sa beauté, par la profonde émotion qu’il suscite. Il fait rêver, ouvre des horizons, grandit celui qui le parcourt. Même si les ambitions dépassent parfois les moyens, on sent que le Syndicat Mixte porte un véritable projet. Un projet concret, physique, un projet humain, orienté vers l’avenir. Sur ces terres conquises sur la mer, dont l’avenir est incertain, c’est le rapport de l’homme au paysage et à son territoire qui est en question : que lèguera-t-il à ses enfants ? Par-delà le souci de qualité des sites protégés au titre des paysages ou de la biodiversité, c’est le futur qui se construit. » Les notions d’héritage et de partage sont essentielles comme l’a rappelé Stéphane Haussoulier : " Notre devoir, à travers l’Opération Grand Site, est de parvenir à offrir et de garantir aux jeunes des 30 communes une qualité et un cadre de vie remarquables, que nous transmettions aux générations futures ce que leurs aïeux et la nature ont façonné et que, nous, élus, nous nous évertuons à préserver et à maintenir vivant. Respecter, protéger et expliquer notre environnement sont des défis majeurs que nous devons mener à bien pour réussir à transmettre ce capital exceptionnel."


Une gouvernance élargie

Aujourd'hui encore plus qu'hier, le Syndicat Mixte mène des opérations concertées en prenant en compte les changements de contexte : "Il est important de rappeler qu’actuellement nous avons une convention « Cadre » Grand Site qui porte les engagements de la Région, du Département, du Conservatoire du littoral et de l'État. La signature de cette convention confortera la gouvernance de ce projet de territoire et les valeurs portées par le label.  Au-delà de ce cadre partenarial qui donne les grandes intentions, il y aura à moyen terme à imaginer entre nos structures (ECPI/PNM/PNR) une gouvernance opérationnelle pour mieux servir les intérêts du territoire au sens large. "


Et demain

"Soutenus par les services facilitateurs de l'Etat, avec nos partenaires financiers historiques que sont le Département, la Région, l'Agence de l'Eau, l'Europe, nous devons profiter des cinq années à venir pour gagner encore davantage en efficience, afin de satisfaire les attentes des habitants et des touristes. Nous devons nous donner les moyens de nos ambitions à la fois pour :continuer à proposer un tourisme intégré, basé sur la protection et la valorisation ;rester à la pointe des nouvelles attentes en matière de tourisme de nature et pour affirmer durablement notre dynamique touristique qui s’inscrit dans l’économie du mieux-être."









ILS  EN PARLENT

Sandrine Deroo, Déléguée Manche - Mer du Nord du Conservatoire du littoral
 «Le partenariat avec le Conservatoire du littoral mais aussi la mobilisation pour la préservation sont anciens sur ce territoire. La signature de cette nouvelle convention marque pour le Conservatoire la poursuite de son engagement mais aussi la mise à disposition de son outil foncier. Via les divers projets comme le grand Marquenterre ou encore la maison de la Maye .... il s‘agit de préparer aujourd’hui une  nouvelle étape qui fera de la Baie Somme un très Grand Site. »


Patricia Poupart représentant Xavier Bertrand, Président de la Région Hauts-de-France
 «La Région ne peut ignorer ce territoire au combien volontaire. Elle veillera ces prochaines années à ce que les enjeux du Grand Site contribuent à la mise en œuvre de sa politique régionale touristique, c’est à dire : création d’emplois, vecteur de développement mais aussi à la construction d’une nouvelle stratégie marketing autour d’une identité forte à l’image de celle engagée par la Région. Cette dernière compte déjà deux sites labellisés Grand Site de France et peut être bientôt trois avec aussi la mise en place d’un PNR. La Région accompagnera les opérations Grand Site si elles s’inscrivent dans les orientations de la charte PNR.»


Philippe De Mester, Préfet de la Somme
«Je retiendrai deux mots: fierté et exigence. Fierté par rapport au travail accompli depuis des siècles pour façonner un paysage avec une richesse écologique non négligeable et aussi pour avoir réussi à obtenir ce label. Exigence quant au maintien de la sécurité des habitants face aux évolutions du trait de côte, à la maîtrise des flux et à la préservation de notre écosystème tout en développant des activités. Je ne doute pas que vous puissiez arriver aujourd’hui à travailler de façon très collective pour gouverner cet espace de façon raisonnable. »



  icone_pdf Programme d'actions prioritaire 2018-2023 (0.04Mo)
  icone_pdf COPIL Grand Site du 9 octobre 2018 (6.42Mo)



EN IMAGE









VOTRE OPINION


Il vous reste caractères.


CONTRÔLE ANTI-SPAM

Combien font 7-1 ?
votre réponse :












JE M'ABONNE AU MAGAZINE BAIE DE SOMME
Je souhaite recevoir le magazine Baie de Somme et d'autres infos du Syndicat Mixte
POUR NOUS JOINDRE
03 22 20 60 30 ou nous écrire
Syndicat Mixte Baie de Somme - Grand Littoral Picard - 1, rue de l'Hôtel Dieu 80100 Abbeville
Ce site Web utilise les cookies
Les cookies nous permettent d'analyser notre trafic. Vous consentez à nos cookies si vous continuez à utiliser notre site Web.